Coordonnées

ABALIUD, 14 Bd Aristide Briand - 45000 ORLEANS
Tél : 02.38.86.09.26 (Appel Gratuit ) - contact@abaliud.fr
Plan d'accès ici
Jeudi 14 janvier 2010 4 14 /01 /Jan /2010 15:03
- Ecrire un commentaire

4256916684_5e7321f3c6.jpgLe Medef, l'ANDRH, l'Apec, le CJD, IMS, Syntec Recrutement et Viadeo signent la charte sur les bonnes pratiques du web


La "Charte réseaux sociaux, internet, vie privée et recrutement", inititée par "A Compétence égale", a été signée, ce jeudi, par plusieurs associations et organisations professionnelles.

 

Sous la houlette de "À compétence égale", une association qui regroupe des cabinets de recrutement autour de la lutte contre les discriminations, le Medef, l'Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), l'Apec, le Centre des jeunes dirigeants d'entreprise (CJD), IMS-Entreprendre pour la cité, Syntec Recrutement et Viadeo ont signé ce matin la “Charte réseaux sociaux, Internet, vie privée et recrutement”.

 

Déontologie

Le texte, présenté la première fois lors d'un séminaire sur le “droit à l’oubli numérique”, organisé le 12 novembre 2009 par Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, concerne l’ensemble des professionnels du recrutement et des entreprises souhaitant garantir une déontologie quant à l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux dans leurs pratiques.

 

Limiter le recours aux réseaux personnels

Les signataires de la charte s'engagent notamment à utiliser les réseaux sociaux exclusivement pour la seule diffusion d'offres, et avec le consentement de l'utilisateur s'il appartient à un groupe ; à ne pas utiliser ces réseaux sociaux à des fins d'enquête sur des candidats, ni collecter d'informations d'ordre personnel, voire intime, même si elles sont rendues accessibles par les utilisateurs eux-mêmes, ce qui serait constitutif d'une intrusion dans leur sphère privée et une source potentielle de discrimination ; à sensibiliser et former les recruteurs sur la nécessité de ne pas collecter ni tenir compte de telles informations.


"Droit à l'oubli numérique”

Cette charte appelle aussi ses signataires à sensibiliser les internautes sur la nécessité de veiller à la nature des informations qu'ils diffusent et au choix des personnes à qui ils souhaitent y donner accès. La charte prévoit, en outre, un travail de sensibilisation auprès des professionnels du recrutement, des utilisateurs des réseaux sociaux ainsi que des gestionnaires de sites Internet afin de promouvoir le "droit à l'oubli numérique”.

 

Source wk-rh

Retour à l'accueil

Rechercher ici

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés